bruno molea

 

Bruno Molea est le président de l’AICS (Association italienne du sport et de la culture), fournisseur de sports de base du CONI, il a récemment été élu président de la FICTUS (Fédération italienne d’entités promouvant la culture, le tourisme et le sport). Il est président de la CSIT (Confédération internationale des travailleurs et amateurs de sport, reconnue par le Comité international olympique et membre de la GAISF).

 

Ancien membre du Parlement italien. Pendant son mandat, il était vice-président de la Commission de la culture de la Chambre des députés et secrétaire de la Commission de contrôle de la radio et de la télévision nationales italiennes. Dans le secteur du tourisme social, il a été membre du conseil d'administration de l'ISTO.

 

Il est membre du conseil du CONI (Comité olympique italien) et du conseil d'administration du comité paralympique italien. Bruno Molea était directeur du comité d'organisation des Jeux mondiaux des sports CSIT 2015, un événement majeur multisports international pour les amateurs (jusqu'à 8 000 participants).

 

Il a reçu la médaille de distinction «Stella d’oro CONI» et a été nommé procureur de la paix de l’Ordre de Malte.

 

Bruno est journaliste et directeur des journaux et magazines de l’AICS.

 

En matière de politique sociale, Bruno s'est toujours engagé à promouvoir les principes d'égalité des chances et de lutte contre les discriminations dans le domaine du sport, du tourisme durable et des activités culturelles. Au cours de sa présidence de la CSIT, le département Parasport a été créé et la mobilisation des jeunes leaders est devenue une priorité de la vision de la Confédération. Sous sa présidence, l'AICS a mis en place depuis 2013 un réseau de centres d'accueil pour demandeurs d'asile et réfugiés, promouvant le rôle du sport en tant que moteur essentiel de l'inclusion sociale et les activités de volontariat en tant qu'outil de citoyenneté active. En outre, un secteur LGBT a été officiellement créé dans l’AICS pour lutter contre la discrimination dans le sport basée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Au cours de son mandat au Parlement italien, il a été le premier signataire de la loi ‘Ius solis’ promulguée en 2016 et promouvait l'accès aux pratiques sportives - délivrées par des clubs de sport - pour les immigrants mineurs non encore citoyens italiens.